HistoireEngagée.ca

Là où le présent rencontre le passé

Auteur : Histoire Engagee

Pour sortir de la division

Par Julien F. Robertson, militant solidaire et enseignant de philosophie au Cégep de Rimouski

Version pdf

Le traumatisme et la continuité

Yvan Lamonde est historien et enseigne la littérature québécoise à l’Université McGill. Ses travaux se sont surtout concentrés sur l’histoire des idées, la sociographie québécoise et on lui doit plusieurs recherches et réflexions sur l’identité et les divers courants intellectuels au Québec. Publié au début de 2017, Un coin dans la mémoire n’est pas à proprement dit un travail d’historien. Arguant qu’il y a « peu de choses aussi peu scientifiques que la psychologie collective », l’auteur assume pleinement la posture d’essayiste, s’inspirant carrément de la psychanalyse, mais ne se privant pas pour autant d’enrichir l’ouvrage de nombreuses références qui constituent son bagage de chercheur. La véritable richesse de cet essai réside cependant surtout dans sa capacité de cerner des problèmes fondamentaux de l’existence québécoise à travers quelques métaphores impressionnistes, que les références historiques permettent d’ancrer dans la réalité.

Lire la suite

Arrivée et départ à HistoireEngagee.ca

Crédit : Mathilde Michaud.

Le comité de rédaction de la revue en ligne HistoireEngagee.ca s’est enrichi d’une nouvelle membre. Collaboratrice depuis quelques mois déjà, Adèle Clapperton-Richard a en effet rejoint l’équipe éditoriale et participera, dorénavant, à l’élaboration et à la réalisation de dossiers thématiques de même qu’aux activités courantes de la revue. Après avoir étudié un an au baccalauréat en Études internationales à l’Université de Montréal, a réorienté son parcours pour compléter un baccalauréat en histoire à l’Université du Québec à Montréal. Elle poursuit ses études à la maîtrise dans cette même université, en histoire également. L’étude du genre, l’histoire de l’éducation et l’analyse du discours sont ses principaux intérêts de recherche. Son mémoire de maîtrise portera sur les représentations genrées des figures historiques masculines et féminines dans les manuels d’histoire nationale, édités au Québec entre la fin des années 1940 et le milieu des années 1970. Parallèlement à ses études, elle s’implique dans le milieu académique, à titre de correctrice pour Le Manuscrit, la revue étudiante des cycles supérieurs en histoire de l’UQÀM. Elle collabore aussi, à titre de chroniqueuse, à l’émission de radio « Histoire de passer le temps », diffusée sur les ondes de CHOQ.ca. Par sa collaboration à HistoireEngagee.ca, elle souhaite notamment alimenter le débat actuel sur l’enseignement de l’histoire, en proposant des réflexions critiques d’ordre épistémologique. Elle espère aussi faire ressortir les enjeux liés au genre dans le récit historique enseigné au Québec au cours du vingtième siècle. Nous lui souhaitons la bienvenue dans notre équipe.

Par ailleurs, toute l’équipe d’HistoireEngagee.ca souhaite saluer le départ d’un collègue et ami, Philippe Volpé, qui avait rejoint le comité éditorial en 2012. Au fil des ans, Philippe a offert de nombreuses contributions et a mené à terme plusieurs projets portant, entre autres, sur l’Acadie. La qualité de ses recherches et sa participation active aux projets de la revue ont largement contribué aux réflexions et aux réalisations de l’équipe. Nous tenons à lui souhaiter beaucoup de succès dans ses nouveaux défis, autant académiques que professionnels. Merci, Philippe, et au plaisir de collaborer de nouveau avec toi !

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén