Par Association des étudiants.es de maîtrise et de doctorat en histoire de l’Université de Sherbrooke (AEMDHUS)

VERSION PDF

Au moment d’écrire ces lignes, le Québec se trouve dans un état de grande effervescence : une pétition contre la hausse des droits de scolarité cumule plus de 42 000 signatures et est toujours active sur le site de l’Assemblée nationale du Québec; une manifestation historique regroupant, selon les organisateurs, près de 200 000 marcheurs s’est déroulée pacifiquement à Montréal le 22 mars dernier; des manifestations étudiantes et familiales rassemblant plusieurs milliers de personnes continuent d’avoir lieu dans différentes régions de la province; des appuis provenant de divers milieux s’affichent de plus en plus chaque jour; de multiples regroupements se forment par l’entremise de réseaux sociaux et des lettres, manifestes et éditoriaux sont publiés en grand nombre pour défendre le droit à l’éducation et l’accessibilité aux études postsecondaires. Cette situation illustre bien que le débat actuel dépasse le simple milieu estudiantin et qu’il représente plutôt un enjeu concernant l’ensemble de la population. C’est dans cet esprit d’engagement que l’Association générale des étudiants de maîtrise et de doctorat en histoire de l’Université de Sherbrooke souhaite exprimer son point de vue et prendre position.

Lire la suite