Par Pierre Cloutier, archéologue à Parcs Canada[1]

Version PDF

Lévis, le 10 mai 2012

Chères et chers collègues du domaine de l’archéologie québécoise,

Je suis en deuil !

Forges St-Maurice

Lundi le 30 avril dernier, les employées et employés du Centre de services du Québec de l’Agence Parcs Canada apprenaient les conséquences des décisions budgétaires du gouvernement fédéral sur leur emploi. À cette occasion, plus de 60pour cent  de ces personnes ont vu leur situation professionnelle changer : six personnes apprenaient une future réinstallation dans la région d’Ottawa, treize personnes voyaient leur demande de départ volontaire acceptée et trente-deux autres ont été placées dans une situation d’employé excédentaire sans offre d’emploi raisonnable. Je suis le seul employé des Services archéologiques de Parcs Canada à Québec à s’être vu confirmé dans son poste actuel et à Québec.

Je vous écris aujourd’hui, tel que le permettent les règles du code d’éthique de l’Agence Parcs Canada, pour vous faire part d’un certain nombre de faits du domaine public et pour vous livrer quelques émotions qui m’animent.

Lire la suite