Là où le présent rencontre le passé - ISSN 2562-7716

Lettre collective en réponse officielle au « Manifeste contre le dogmatisme universitaire »

* Cette lettre a initialement été publiée dans Le Devoir le samedi 1er février 2020 avec une liste réduite de signataires.

Texte collectif *

Un ensemble d’étudiant·e·s a rédigé un manifeste, publié le 30 janvier dernier, dans lequel il s’oppose à ce qu’il nomme le « dogmatisme universitaire ». Également membres de la communauté universitaire, nous estimons que l’argumentaire présenté par ce groupe est problématique à plusieurs égards. Nous proposons donc une réponse critique à un texte qui amalgame des concepts laissés sans définition et des affirmations tenant de l’idéologie, manifestement dans l’idée de discréditer les sciences sociales et « la gauche progressiste ».

Réduire les sciences sociales à une idéologie nous semble nier le caractère rigoureux des disciplines désignées. De plus, la représentation de ces disciplines comme étant « colonisées » par des tendances « anglophiles » est fallacieuse en soi : les auteurs français occupent une place importante dans les plans de cours, de même que, rappelons-le, les hommes blancs. Ainsi, désigner les professeur·e·s de sciences sociales comme des « amateurs de l’intersectionnalité» nous semble entièrement hors propos, étant donné que les épistémologies et théories critiques prennent peu, sinon aucune place dans les cours de baccalauréat et même dans les séminaires – sans parler des théories produites par des femmes et/ou des personnes racisées. Les auteurs de la lettre disent donc se situer à contre-courant d’une hégémonie de gauche qui aurait le monopole de l’institution académique, alors que dans les faits, cette affirmation ne tient pas la route.

L’extrait reprenant le concept orwellien de novlangue témoigne pour sa part d’un effet de backlash envers des communautés minorisées qui gagnent des droits et de la représentativité de peine et de misère. Les mots que les auteurs de la lettre tournent au ridicule, tels qu’« islamophobie », « transphobie » ou encore « capacitisme » s’inscrivent dans une initiative d’actualisation du langage théorique nécessaire au développement des champs d’études qu’ils déplorent également. En effet, à lire leur texte, les départements d’études féministes, la conscientisation face aux différentes formes de racisme et la reconnaissance du colonialisme violent subi par les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis seraient des problèmes.

Rappelons au passage que la lettre a été publiée au lendemain du troisième anniversaire de l’attentat de la mosquée de Québec, un événement dont l’occurrence même a été permise par notre déni collectif de l’islamophobie, et dont la commémoration demeure nettement insuffisante. Reconnaître ce type de discriminations en les nommant est un premier pas nécessaire pour éviter la perpétration d’actes violents tels que celui-ci.

Nous croyons également que d’orienter la question de l’oppression autour de la relation Canada-Québec témoigne d’une vision étriquée des rapports de pouvoir, mais aussi de l’élasticité du concept d’oppression, caractéristiques du malaise identitaire québécois. Désigner les Québécois·e·s comme victimes d’une subordination face à l’État canadien occulte le fait qu’en 2020, notre rôle est bien davantage celui de l’oppresseur, tant envers les communautés autochtones et les personnes issues de l’immigration qu’envers les personnes afrodescendantes. De plus, mettre toutes les oppressions sur un même pied d’égalité fait preuve d’une conception réductrice de ce qu’elles sont vraiment, c’est-à-dire plurielles, situées dans le temps et l’espace, indissociables de leur contexte et ayant des impacts infiniment variés. Il nous semble donc important de rappeler que la relation Canada-Québec est incomparable aux rapports de pouvoir que l’hégémonie blanche eurodescendanteexerce sur celles et ceux qu’elle colonise et marginalise.

L’argumentaire mobilisé quant à la liberté d’expression, hérité de discours des cercles américains de droite et d’extrême-droite, suggère que les tenants du conservatisme seraient de plus en plus brimés dans leur liberté d’expression sur les campus universitaires. Aux États-Unis, la professeure Keeanga-Yamahtta Taylor de l’Université Princeton observe que la rhétorique pro-liberté d’expression comme celle qu’emploient les auteurs de cette lettre se retourne bien souvent contre les étudiant·e·s et les professeur·e·s activistes de gauche. C’est ce qui mène Taylor et d’autres auteurs et autrices à parler d’une «hypocrisie de la liberté d’expression »: autrement dit, celle-ci est défendue corps et âme lorsqu’il s’agit de répandre les discours conservateurs que l’on estime menacés, mais le même droit ne semble pas s’appliquer aux militant·e·s de gauche[1].

Les signataires du « Manifeste contre le dogmatisme universitaire » souscrivent donc à une rhétorique réactionnaire qui se donne des airs révolutionnaires et pour ce faire, s’autoproclament héritiers des auteurs et des autrices de « Refus global », arrachant au passage ce texte de son contexte socio-historique et l’associant à une lutte fantôme qui n’a aucun lien avec ce qu’ils et elles revendiquaient. Cette proposition manifeste de ressac confirme l’utilité des luttes des groupes marginalisés pour une représentation, un poids, une importance dans le système académique néolibéral.

*Ainsi, en solidarité avec toutes celles et ceux qui luttent (en date du 3 février 2020) :

  • Anne Morais, étudiante en sociologie, Université de Montréal
  • Martine El Ouardi, étudiante à la maîtrise en science politique, Université de Montréal
  • Jean-Philippe Dunas, étudiant en sociologie, Université de Montréal
  • Cyndelle Gagnon, étudiante libre aux cycles supérieurs en philosophie, Université de Montréal
  • Laurence Marion-Pariseau, étudiante en traduction, Université de Montréal
  • Benoit Bouzigues, étudiant à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Marianne Lussier, étudiante en études littéraires, UQAM
  • Hilal Pilavci, étudiante en économie et politique, Université de Montréal
  • Pierre-Luc Larouche, étudiant en physique, Université Laval
  • Maxime Gosselin, étudiant·e en sexologie, UQAM
  • Vincent Robert, étudiant à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Guillaume Vallières, étudiant à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Alexandre Allard-Charette, étudiant en philosophie, Université de Montréal
  • Viviane Côté Martin, étudiante au DESS en édition numérique
  • Mathieu Gagnon, étudiant à la maîtrise en relations industrielles, Université Laval
  • Martine Le Corff, étudiante en sociologie, Université de Montréal
  • Catherine Girard Laprise, étudiant·e en sexologie, UQAM
  • Laurent Giguère, étudiant en sociologie, UQAM
  • Charles Edouard Lawrence, étudiant en psychologie et sociologie, Université de Montréal
  • Béatrice Le Tellier, bachelière en droit, étudiante en psychologie, Université Concordia
  • Dominique Gagné-Giguère, étudiant à la maîtrise en sociologie, UQAM
  • David Chapdelaine, étudiant en technique informatique, Bois-de-Boulogne
  • Catherine Côté, étudiante en études féministes, des genres et des sexualités et en psychologie, Université de Montréal
  • Olivier Desmeules, étudiant en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Zénaïde Berg, étudiante à la maîtrise en sociologie, Université de Montréal
  • Nina Castagnet, étudiante en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Béatrice Ghattas, étudiante en sexologie, UQAM
  • Anne Gsell, étudiante en sexologie, UQAM
  • Sara-Jane Vigneault, étudiante à la maîtrise en affaires européennes et russes, programme collaboratif en études juives, Munk School of Global Affairs and Public Policy, Université de Toronto
  • Maxime Laprise, doctorant en histoire, Université de Montréal
  • Charline Robert-Lamy, étudiante à la maîtrise en science politique et études féministes, UQAM
  • Aurélie Moses, étudiante en sexologie, UQAM
  • Hugo Cordeau, étudiant en sciences économiques, Université de Montréal
  • Agathe Roux, étudiant·e en études féministes, UQAM
  • Maude Leduc Fontaine, étudiante en sociologie, Université de Montréal
  • Camille Avery-Benny, étudiante en droit, UQAM
  • Frédérique Tard, étudiante en sexologie, UQAM
  • Jérôme Larivière, étudiant en mathématiques et économie, Université de Montréal
  • Matisse Bessette, étudiante en arts, lettres et communication, Cégep du Vieux Montréal
  • Cassis Bourbonnais, étudiante en étude critique des sexualités, UQAM
  • Joseph Rozenkopf, étudiant en sociologie, Université de Montréal
  • Maude Raymond, étudiante en sociologie, Université de Montréal
  • Chanel Rioux, étudiante en intervention et prévention en toxicomanie, Université de Montréal
  • Béatrice Couture, étudiante en histoire, Université de Montréal
  • Louis-Félix Drapeau, étudiant en sociologie, Université de Montréal
  • Charles Fortin, étudiant en littérature de langue française, Université de Montréal
  • Françoys Marinthe-Auger, étudiant en sociologie, UQAM
  • Alexandre Chartrand, étudiant en histoire, Université de Montréal
  • Ali Idres, étudiant en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Grégoire René, étudiant en philosophie, Université de Montréal
  • Lizette Navia, bachelière en études hispaniques, étudiante en études catalanes, Université de Montréal
  • Paula Macias, étudiante en psychologie et sociologie, Université de Montréal
  • Maéva Noirot, étudiante en études internationales, Université de Montréal
  • Cécile Dupont, étudiant·e en science politique, Université de Montréal
  • Joanie G. Valiquette, étudiante en études féministes, UQAM
  • Emile Cardinal, étudiant en anthropologie, Université de Montréal
  • Félix Trudeau, bachelier en philosophie, Université de Montréal
  • André-Philippe Doré, étudiant à la maîtrise en études anciennes, Université Laval
  • Roxanne Lachance, étudiante en sociologie, UQAM
  • Émile Lajeunesse-Trempe, étudiant en histoire, UQAM
  • Constance Marguerite Proulx, étudiante en sociologie, Université de Montréal
  • Cassandra Michaud, étudiante en sociologie et psychologie, Université de Montréal
  • Nicolas Nadeau, étudiant en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Diego Torres-Carranza, étudiant en sociologie, Université de Montréal
  • Frédéric Hamlet-Gagnon, étudiant en création littéraire et écriture de scénarios, Université de Montréal
  • Claudia Léger, étudiante à la maîtrise en science politique, UQAM
  • Benjamin Ganne, étudiant en philosophie, Université Laval
  • Éloi Chevrier, étudiant en philosophie, UQAM
  • Vincent Pouliot, étudiant en sociologie, UQAM
  • Marie-Christine Dutil, enseignante d’éthique et cultures religieuses au secondaire et étudiante en philosophie, Université Laval
  • Rodrigue Turgeon, J.D., étudiant à la maîtrise en droit et sciences de la vie, Université de Sherbrooke et École du Barreau du Québec
  • Flavie Chevalier, étudiante en philosophie, Université Laval
  • Hachemi Habbari, étudiant en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Anaïs Fraile-Boudreault, étudiant·e en sexologie, UQAM
  • Kathleen Villeneuve, étudiante en histoire, Université de Montréal
  • Anatole De Baerdemaeker, étudiant à la maîtrise en études internationales, Université de Montréal
  • Renaud Béland, étudiant en histoire, UQAM
  • Raphaël Joseph, étudiant en science politique, UQAM
  • Marjorie Piton, étudiante libre, Université de Montréal
  • Mathieu Roger Bastien-St-Jean, étudiant en science politique, Université de Montréal
  • Claudia Léger, étudiante à la maîtrise en science politique, UQAM
  • Laurent Lévesque, étudiant à la maîtrise en études littéraires, UQAM
  • Sophie-Tawes Louali, étudiante en anthropologie, Université de Montréal
  • Rosalie Paquette, étudiante en étude et critique des sexualités, UQAM
  • François Roussel, étudiant en sexologie, UQAM
  • Carolane Parenteau-Labarre, étudiante à la maîtrise en sociologie, UQAM
  • Renaud Goyer, stagiaire postdoctoral, département des études urbaines et touristiques, ESG-UQAM
  • Charles Roberge, étudiant·e en étude critique des sexualités, UQAM
  • Flore Garon, étudiante en philosophie et science politique, Université Laval
  • Vert Parent, ancien·ne étudiant·e en philosophie et études anciennes, Université Laval
  • Pierre Dubé, étudiant en philosophie, UQAM
  • Félix Étienne, étudiant en histoire, Université Laval
  • Jérôme Lemelin, étudiant à la maîtrise en océanographie physique, Institut des sciences de la mer de Rimouski, Université du Québec à Rimouski
  • Noé Paquet-Letellier, étudiant·e en sciences humaines, Cégep Limoilou
  • Audrey Harel, étudiante à la maîtrise en études anciennes et diplômée du MBA, Université Laval
  • Erika Olivaux, étudiante à la maîtrise en philosophie, Université de Montréal
  • Patricia Timoteo, étudiante en histoire, Université de Montréal
  • Ramy Massaad, étudiant en développement des sociétés et territoires, UQAR
  • Mathild Ramirez, étudiante en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Geneviève Fortin-Blanchard, étudiante à la maîtrise en géographie, UQAM
  • Samuel Émond-Robertson, étudiant en psychologie et sociologie, Université de Montréal
  • Adrien Vaillere, étudiant à la maîtrise en anthropologie, Université de Montréal
  • Marie-Jane Albert, étudiante en travail social, Université Laval
  • Milica Teinovic, étudiante en littérature, Université de Montréal
  • Mathieu Bouchard-Laberge, étudiant en enseignement au secondaire de l’univers social, UQAM
  • Alexis Boivin, étudiant en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Marie Talaïa-Coutandin, bachelière en droit de l’Université de Sherbrooke et étudiante à l’École du Barreau
  • Vicky Laporte-Torres, étudiante à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Albert Bourassa, étudiant en génie informatique, Université de Sherbrooke
  • Maxence Denis-Blais, étudiant à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Isaias-Emanuel Rosales Vasquez, étudiant en sociologie, Université de Montréal
  • Alexandre Cloutier, étudiant en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Rania Iraqi, étudiante en histoire, Université de Montréal
  • Amélie Papillon, étudiante en sciences biologiques, Université de Montréal
  • Émy Gervais, étudiante à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Catherine Dubé, étudiante à la maîtrise en littérature canadienne comparée, Université de Sherbrooke
  • Olivier Lessard, bachelier en psychologie et étudiant à la maîtrise en éducation, UQAM
  • Antoine Laforte, étudiant en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Alexandre Clément, étudiant en géographie, UQAM
  • Fatima Terhini, étudiante en sociologie, Université de Montréal
  • Sarah Dion, étudiante au BES français, UQAM
  • Cassandre Vassart-Courteau, étudiante en développement des sociétés et territoires, UQAR
  • Véronique Bureau, bachelière en droit de l’Université de Sherbrooke et étudiante à l’école du Barreau du Québec de Sherbrooke
  • Kharoll-Ann Souffrant, doctorante en service social, Université d’Ottawa
  • Maxime Laliberté, étudiant en géographie, UQAM
  • Eloi Salvail-Lacoste, étudiant à la maîtrise en histoire, Université Concordia
  • Justine Grandmont, étudiante à la maîtrise en sociologie, UQAM
  • Loïc Beauregard-Lefebvre, bachelier en psychologie et sociologie, Université de Montréal
  • Jérôme Millette, étudiant en cinéma, Université de Montréal
  • François Trépanier-Huot, étudiant en sociologie, Université Laval
  • Charles Brunelle, étudiant en mathématiques, Université Laval
  • Eva-Love Pépin, étudiante en enjeux internationaux, Cégep de Saint-Laurent
  • Alycia Dufour, étudiante en littérature, Université Laval
  • Léa Ilardo, étudiante à la maîtrise en études politiques appliquées, cheminement en environnement, Université de Sherbrooke
  • Sandrine Giérula, étudiante en géographie environnementale, Université de Montréal
  • Marianne Blanchard, doctorante en cultures médiévales, Université de Barcelone
  • Félix Beaulieu, étudiant en études anciennes, Université Laval
  • Alexandra Tremblay, M. A. en études littéraires, UQAM
  • Ludvic Moquin-Beaudry, professeur de philosophie, Cégep de Saint-Jérôme, et étudiant en études lusophones, Université de Montréal
  • Viviane Forest-Ponthieux, étudiante à la maîtrise en anthropologie, Université de Montréal
  • Samuel-Élie Lesage, conseiller syndical à la Centrale des syndicats démocratiques et ancien étudiant en philosophie, Université de Montréal, et en droit, UQAM
  • Mathias Laliberté, étudiant en cinéma, Université de Montréal
  • Marjolaine Tremblay-Paradis, étudiante en arts visuels, UQTR
  • Aube Gourdeau, étudiante en Earth and planetary sciences, Université McGill
  • Marie-Ève Lajeunesse-Mousseau, étudiante à la maîtrise en histoire, UQAR
  • Laurence Des Lauriers-Chouinard, étudiante en histoire, UQAR
  • Thomas Castonguay, étudiant en développement des sociétés et territoires, UQAR
  • Alex Lavallée-D’Amour, étudiant en géographie, UQAM
  • Amélie Faubert, étudiante en sexologie à l’UQAM
  • Charles-Émile Fecteau, doctorant en chimie, Université Laval
  • Vincent Vaslin, étudiant en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Rachel Sadi, étudiante en science politique et philosophie, Université de Montréal
  • Etienne Lapointe, doctorant et chargé de cours en sciences des religions, UQAM
  • Samuel Bonneville, étudiant en sociologie, Université de Montréal
  • Félix Durand, doctorant en littératures de langue française, Université de Montréal
  • Alexandra Imbeault, étudiante à la maîtrise en géographie, UQAM
  • Alexandre Roy, étudiant en géographie, UQAM
  • Marie-Michèle Beaudoin, étudiante à la maîtrise en sciences des religions avec concentration en études féministes, UQAM
  • Stéphanie Thibodeau, étudiante à la maîtrise en éducation, UQAM
  • Léonie Fecteau, étudiante en service social, Université de Sherbrooke
  • Wina Forget, étudiante à la maîtrise en théâtre, UQAM
  • Éléonore Dansereau Macias-Valadez, étudiante en sciences naturelles appliquées à l’environnement, UQAM
  • Elodie Marcelli, étudiant·e à la maîtrise en cinéma, Université de Montréal
  • Marie-Aimée Lacombe, étudiante en études féministes, UQAM
  • Mélanie M. Matte, étudiante à la maîtrise en histoire, Université Concordia
  • Anthony Cadoret, étudiant en science politique, Université Laval
  • Louis Couillard, étudiant en études internationales, Université de Montréal
  • Ashley Torres, étudiante en science politique, Université de Concordia
  • Marie-Pier Anctil-Corneau, M.A. en ethnologie et patrimoine, Université Laval
  • Loïka Liboiron, étudiante en histoire, Université de Montréal
  • Miriam Hernandez Escalante, étudiante en histoire, Université de Montréal
  • Benjamin Bourdages-Duclot, étudiant à la maîtrise en sociologie, Université de Montréal
  • Charles-Antoine Goulet, étudiant en enseignement de l’univers social au secondaire, UQAM
  • Jean-Sébastien Ritchie, attaché·e à l’exécutif de l’ADEESE-UQAM
  • Victor Dumas Gauthier, étudiant en enseignement au secondaire, UQAM
  • Alexandre Lamont, étudiant à la maîtrise en sociologie, UQAM
  • Léa Chrétiennot-Keichian, étudiante à la maîtrise en sociologie, Université de Montréal
  • Marily Comtois, étudiante à la maîtrise en sociologie, UQAM
  • Solo Fugère, étudiant à la maîtrise en théâtre, UQAM
  • Laurence Lainesse, étudiante à la maîtrise en sociologie, Université de Montréal
  • Map, étudiant·e à la maîtrise en cinéma, Université de Montréal
  • Louise Babin, étudiante en cinéma, Université de Montréal
  • Amira Issa, étudiante à la maîtrise en droit, UQAM
  • Jaouad Laaroussi, étudiant en pédagogie de l’enseignement supérieur, UQAM
  • Marie-Pier Langevin, étudiante en travail social, Université de Sherbrooke
  • Samuel Cossette, doctorant en communication, UQAM
  • David Lacombe, étudiant en enseignement de l’univers social au secondaire, UQAM
  • Chanel Gignac, étudiante à la maîtrise en droit, UQAM
  • Simon-Pierre Mercille, étudiant en éducation préscolaire et enseignement primaire, UQAM
  • Marilou Arsenault, étudiante en anthropologie, Université de Montréal
  • Gabriel·le Beauregard, étudiant·e à la maîtrise clinique en sexologie, UQAM
  • Alexie Labelle, chargée de cours en études féministes, Université de Montréal
  • Dominic Nadeau, étudiant en psychologie et sociologie, Université de Montréal
  • Jeanne Dessureault, étudiante en sociologie, Université de Montréal
  • Sarine Demirjian, étudiante en psychologie, Université de Montréal
  • Benjamin Rodier, étudiant·e en sociologie, Université de Montréal
  • Yassmine Benmahammed, étudiante en droit, Université de Montréal
  • Xavier Camus, enseignant en philosophie au collégial
  • Marly Tiburcio-Carneiro, étudiante à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Soheila Ghaziri, doctorante en histoire, Université de Montréal
  • Rafael Lavergne, étudiant en histoire, Université de Montréal
  • Nick Paré, étudiant de deuxième cycle en développement des organisations sociales, Université Saint-Paul
  • Myriam Thibault, étudiante à la maîtrise en littérature française, Université McGill
  • Julien Simard, stagiaire postdoctoral, École de travail social, Université McGill
  • Laurence Pépin, étudiante en nutrition, Université de Montréal
  • Aicha Farhat, étudiante en travail social, Université de Montréal
  • Maude Gauthier, étudiante à la maîtrise en science politique, UQAM
  • Joseph Denis-Pelletier, étudiant à la maîtrise en science politique, UQAM
  • Véronique Labelle, étudiante en travail social, Université de Sherbrooke
  • Sarah-Florence Benjamin, étudiante en journalisme à l’Université de Montréal
  • Sébastien Chehaitly, étudiant à la maîtrise en travail social, Université de Montréal
  • Daphnée Brasseur, étudiante en psychologie, Université de Montréal
  • Kelly-Anne Thibodeau, étudiante en études hispaniques, Université de Montréal
  • Sophie Bouliane, étudiante en études féministes, Université de Montréal
  • Oussama Kaidali, étudiant en sciences humaines, Cégep du Vieux-Montréal
  • Marie-Pier Hart, étudiante en travail social, Université de Sherbrooke
  • Laurence Vaugeois, étudiante à la maîtrise en géographie, UQAM
  • Alexandra Bouchard, doctorante en droit, Université de Sherbrooke
  • Pier-Louis Dagenais Savard, étudiant à la maîtrise en anthropologie, Université de Montréal
  • Andréa de Keiser, étudiante en sociologie, Université de Montréal
  • Sophia Draaoui, étudiante en psychologie, Université de Montréal
  • Béatrice Monfette, étudiante en science politique et études féministes, des genres et des sexualités, Université de Montréal
  • Marie-Pier Durocher, étudiante en intervention sexualité et études des genres et sexualité, Université de Montréal
  • Carl-Lunyce Damas, étudiant en psychologie, Université de Montréal
  • Mathilde Beauchamp, étudiante en études féministes, des genres et des sexualités, Université de Montréal
  • Gentiane Leroux, étudiante en arts et sciences, Université de Montréal
  • Julie Turcotte, étudiante en études féministes, des genres et des sexualités, Université de Montréal
  • Frédérique Charlotte Gagnon, étudiante en études féministes, des genres et des sexualités, Université de Montréal
  • Léa-Rose Boucher-Trudel, étudiante libre, Université de Montréal
  • Mathilde Vachon, étudiante en cinéma, Université de Montréal
  • Raphaëlle Sauvé, étudiante libre, Université de Montréal
  • Ana Clara Pereira de Grandmont, étudiante en études littéraires, Université Laval
  • Chloé Savoie-Bernard, doctorante en littérature, Université de Montréal
  • Marilou Arsenault, étudiante en anthropologie, Université de Montréal
  • Renaud Ducharme-Gilbert, étudiant en travail social, Université de Sherbrooke
  • Gustavo Salinas, étudiant à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Alimi Sonia, doctorante en sociologie, études et recherches féministes, UQAM
  • Audrey Martel-Dion, étudiante à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Katherine Marin, étudiante en traduction, Université McGill
  • Véronique Simard, étudiante en géographie et en biologie, UQAC
  • Émilie Gagné, étudiante en sciences naturelles appliquées à l’environnement et bachelière par cumul d’un certificat en études féministes et d’une majeure en sociologie, UQAM
  • Guillaume Dufresne, étudiant en anthropologie, Université de Montréal
  • Xavier Dagenais, étudiant en anthropologie, Université de Montréal
  • Nabiha Yahiaoui, étudiante en sociologie, Université de Montréal
  • Marie Phaneuf, étudiante en études internationales, Université de Montréal
  • Gabrielle Laverdière, bachelière en travail social, Université de Montréal
  • Marianne Ducharme, étudiante à la maîtrise en littérature française, Université McGill
  • Häxan Bondu, étudiante en histoire, UQAC
  • Lucie Pelletier-Landry, étudiante à la maîtrise en sociologie, UQAM
  • Guillaume Bellehumeur, doctorant en littérature française, Université McGill
  • David Soucy, étudiant en sociologie, UQAM
  • Louise Toutée, étudiante en science cognitive, Université McGill
  • François Toutée, M.A. en philosophie de l’UQAM et étudiant en enseignement du français langue seconde, Université Concordia
  • Jean-François Thériault, étudiant au DESS en journalisme, Université de Montréal
  • Xavier St-Pierre, étudiant à la maîtrise en éducation, UQTR
  • Raphaël Trépanier, étudiant à la maîtrise en études littéraires, UQAM
  • Marilyne Boisvert, doctorante en éducation, UQTR
  • Élise Ross-Nadié, étudiante à la maîtrise en études médiatiques, Université Concordia
  • Audrey Parent, étudiante en droit, Université McGill
  • Jonathan Trépanier, étudiant en philosophie, UQAM
  • Coralie Jean, doctorante en littérature française, Université McGill
  • Amélia Souffrant, étudiante en droit, Université McGill
  • Fella Hadj Kaddour, doctorante en science politique, Université de Montréal
  • Thara Charland, doctorante en littérature, Université de Montréal
  • Émilie Duchesne, étudiante à la maîtrise en science politique, UQAM
  • Simon Fitzbay, étudiant à la maîtrise en lettres, UQTR
  • Yasmine Djahnine, étudiante en enseignement secondaire, UQAM
  • Julie Levasseur, étudiante à la maîtrise en langue et littérature françaises, Université McGill
  • Angie Bélanger, étudiante en horticulture, Université Laval, et en gestion, HEC
  • Thomas-Fionn Tran, étudiant en innovation sociale, Université Saint-Paul
  • Étienne Poirier, étudiant à la maîtrise en littérature française, Université McGill
  • Laurie Gagnon-Bouchard, doctorante en philosophie, UQTR
  • Maggie Kogut, étudiante en littérature française, Université McGill
  • François-Julien Côté-Remy, doctorant en sciences des religions, UQAM
  • Vincent Perras, étudiant en histoire, Université de Montréal
  • Raphaëlle Décloître, doctorante en littérature française, Université McGill
  • Alexis Legaré-Hamel, étudiant à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Alexandra Rivest-Beauregard, étudiante à la maîtrise en droit, Université de Sherbrooke
  • Christine Chevalier-Caron, doctorante en histoire, UQAM
  • Louis Machabée Desautels, bachelier en histoire, culture et société, UQAM
  • Carl Robichaud, étudiant à la maîtrise en enseignement de l’univers social au secondaire, UQAM
  • Jeanne Simoneau, étudiante à la maîtrise en littérature française, Université McGill
  • Charles-Édouard Lizotte, étudiant à la maîtrise en océanographie physique, Institut des sciences de la mer de Rimouski, Université du Québec à Rimouski
  • Nargess Mustapha, étudiante à la maîtrise en sociologie, UQAM
  • Laura Daigneault, étudiante en géographie, UQAR
  • Loïc Théberge Dallaire, étudiant en géographie, UQAR
  • Liliane Lavoie, étudiante en sociologie, UQAM
  • Emmélia Blais-Dowdy, étudiante à la maîtrise en sociologie, UQAM
  • Laurence Beaulieu, étudiante en création Littéraire, UQAM
  • Elisabeth Fortin, étudiante en sociologie appliquée, UQAC
  • Jules Pector-Lallemand, étudiant à la maîtrise en sociologie, Université de Montréal
  • Émile Riel-Proulx, étudiant en littérature française, Université McGill
  • Francis Dolan, étudiant de deuxième cycle en éducation, UQAM
  • Raphaëlle Dionne-Lutfy, étudiante en droit, UQAM
  • Rémy-Paulin Twahirwa, diplômé en science politique, UQAM
  • Olivier Ribordy, étudiant en physique, Université Laval
  • Clément Desbiens, étudiant en jeu, Conservatoire d’art dramatique de Québec
  • Caroline Tosti, étudiante en interprétation, École nationale de théâtre du Canada
  • Anne-Marie Gagné, étudiante en traduction, Université de Montréal
  • Adèle Clapperton-Richard, maîtrise en histoire, UQAM
  • Paméla Laflamme, étudiante en science politique, UQAM
  • Fatima Gabriela Salazar Gomez, étudiante à la maîtrise en communication politique, Université de Montréal
  • Nicolas Arias Garcia, étudiant à la maîtrise en anthropologie, Université de Montréal
  • Camille Robert, doctorante en histoire, UQAM
  • Gustavo Salinas, étudiant à la maîtrise en histoire, Université de Montréal
  • Maria Cristina Salinas, diplômée en sciences infirmières, Université de Montréal
  • Myriam Lalonde, étudiante à la maîtrise en environnement, Université de Sherbrooke
  • David Deladurantaye Leblanc, étudiant en anthropologie, Université de Montréal
  • Anne-Marie Veillette, doctorante en études urbaines, Institut national de la recherche scientifique
  • Raphaëlle Vallières, étudiante en enseignement, UQAM
  • Philip-Emmanuel Aubry, doctorant en science politique, Université McGill
  • Ré Poulin, étudiant en droit, Université de Montréal
  • Victor Babin, étudiant en philosophie, Université de Montréal
  • Adam Gwiazda-Amsel, étudiant en art, Université McGill
  • Tasnim Rekik, étudiante à la maîtrise en science politique, Université de Montréal
  • Nicolas Asselin, étudiant en histoire, UQAC
  • Marie-Ève Simard, étudiante en enseignement du français langue seconde, UQAM
  • Camille Joyau, étudiante à la maîtrise en études cinématographiques, Université de Montréal
  • Aurélie Moses, étudiante en sexologie, UQAM
  • Jérémie Canac-Marquis, étudiant en science des religions, UQAM
  • Amélie Fournier, étudiante en études féministes, UQAM
  • Mathieu Desmarais, étudiant en physique, Université de Montréal
  • Sandrine Ricci, doctorante et chargée de cours en sociologie, UQAM
  • Juliette Beeson, étudiante à la maîtrise en littérature française, Université McGill
  • Alexis Robitaille-Duclos, étudiant en science politique, UQAM
  • Ophélie Affre, étudiante en études internationales, Université de Montréal
  • Mathilde LaRoche, étudiante en géographie, UQAM
  • Alexis Harton, étudiant en sociologie, UQAM
  • Eloïse LeBlanc, étudiante à la maîtrise en littérature française, Université McGill
  • Gabrielle Ricard, étudiante en journalisme, UQAM
  • Mélianne Bricault-Quintal, étudiante à la maîtrise en science politique, UQAM
  • Olivier B. Girard, étudiant en toxicomanie et autres dépendances, UQAC
  • Savanah Chevalier, étudiante en anthropologie, Université de Montréal
  • Harmonie Vandame, étudiante en études internationales, Université de Montréal
  • Sananne Wartabetian, étudiante à la maîtrise en traduction littéraire, Université McGill
  • Sara Thabet, étudiante en gestion, Université McGill
  • Alexandra Vaillant, étudiante en sociologie, UQAM
  • Julie Godin, étudiante en travail social, UQAC
  • Marieke Hassell-Crépeau, étudiante en sociologie, UQAM
  • Jean-Nicolas Therrien, étudiant en études internationales, Université de Montréal
  • Michelle Jobin, étudiante en sociologie, UQAM
  • Elise Gratton, étudiante en enseignement en adaptation scolaire et sociale, UQAM
  • Frédéric Vachon, étudiant au DESS en développement économique communautaire, Université Concordia
  • Camille Blondin, diplômée en anthropologie
  • Gabrielle Manzano, M.A. en santé publique et étudiante en communication appliquée, Université de Montréal
  • Catherine Pichardie-Brisson, étudiante en science de l’environnement, UQAC
  • Steven Eric Labrecque, étudiant à la maîtrise en philosophie, Université de Montréal
  • Virginie Claveau, étudiante en travail social, UQAM
  • Justine Robidas, étudiante à la maîtrise en littérature de langue française, Université de Montréal
  • Michael Chateauneuf, doctorant en anthropologie, Université de Montréal
  • Andrée-Anne Lefebvre, étudiante à la maîtrise en santé publique, Université de Montréal
  • Vincent Pâquet, étudiant en sicence politique, Université de Montréal
  • Lea Alice, account manager et artiste
  • Vincent Turgeon, étudiant en science politique, UQAC
  • Xavier Li Smith, étudiant en sociologie, UQAM
  • Jacob Desjardins, étudiant à la maîtrise en études urbaines, Institut national de la recherche scientifique
  • Nicholas Cayer, étudiant à la maîtrise en philosophie, Université de Montréal
  • Naomie Léonard, étudiante à la maîtrise en science politique et études féministes, UQAM
  • Pier-Luc Turcotte, doctorant en santé communautaire, Université de Sherbrooke
  • Gabriel Larivière, étudiant à la maîtrise en études islamiques, Université McGill
  • Dominique Denoncourt, étudiante en études internationales, Université de Montréal
  • Alexia Leclerc, étudiante en philosophie, Université de Montréal
  • Isabelle Boisclair, professeure en études littéraires et culturelles, Université de Sherbrooke
  • Mathieu Marion, professeur en philosophie, UQAM
  • Leila Celis, étudiante en sociologie, UQAM
  • Frédéric Gagnon-Girard, étudiant en sciences de l’environnement, UQAM
  • Fannie Achard, étudiante à la maîtrise en philosophie, Université de Montréal
  • Nadia Seraiocco, doctorante en communication et chargée de cours, UQAM
  • Laurie Bissonnette, étudiante à la maîtrise en travail social, UQAM
  • Mariève Maréchale, écrivain·e et chargé·e de cours, UQAM et Université de Montréal
  • Dinaïg Stall, professeure, école supérieure de théâtre de l’UQAM
  • Delphine Abadie, docteure en philosophie et chercheuse associée au LLCP, Université de Paris VIII (a fait ses études et habite au Québec)
  • Charlotte Bellehumeur, étudiante en géographie, UQAM
  • Rébecca Beauvais, chargée de cours, École de travail social et Institut de recherches et d’études féministes, UQAM
  • Roxane Talbot, étudiante en physique, Université de Montréal
  • Line Chamberland, chercheuse à la Chaire de recherche sur l’homophobie, UQAM
  • Véronique Pronovost, doctorante en sociologie, UQAM
  • Camille Buisson, doctorante en psychologie, UQTR
  • Laurence Bernier-Renaud, doctorante en science politique, UQAM
  • Ksenia Burobina, doctorante en sociologie, Université de Montréal
  • Ariane Gibeau, stagiaire postdoctorale au département de français, Université d’Ottawa
  • Myriam Verreault-Fortin, étudiante au DESS en développement économique communautaire, Université Concordia
  • William Gagné, étudiant à la maîtrise en anthropologie, Université de Montréal
  • Delphine Gauthier-Boiteau, étudiante à la maîtrise en droit, UQAM
  • Mathieu Chiasson, étudiant en enseignement secondaire, UQAM
  • Ève Collin, étudiante en psychologie, UQTR
  • Élizabeth Duboc, étudiante à la maîtrise en sciences de la gestion spécialisée en responsabilité sociale et environnementale, UQAM
  • Lisa Rehel, étudiante en sociologie, UQAM
  • Carole Boulebsol, doctorante en sciences humaines appliquées, Université de Montréal
  • Camille Després-Coulombe, étudiante en anthropologie, Université de Montréal
  • Michèle Nevert, professeure en études littéraires, UQAM
  • Priscyll Anctil Avoine, doctorante en science politique, UQAM
  • Héloïse Michaud, doctorante en science politique, UQAM
  • Catherine Tremblay, étudiante en administration, UQAM
  • Jay Paré, étudianx en travail social et porte-parole du Groupe d’action trans (GATUM), Université de Montréal
  • Michel Lacroix, professeur en études littéraires, UQAM
  • Maude St-Pierre, étudiante en anthropologie, Université de Montréal
  • Étienne Levac, étudiant à la maîtrise en science des religions, UQAM
  • Geneviève Morin, étudiant·e en lettres et création littéraire, UQAR

[emailpetition id= »2″]

Ont également signé les personnes suivantes:
[signaturecount id= »2″] signatures

Noms:
[signaturelist id= »2″]


[1] Taylor, Keeanga-Yamahtta. The ‘Free Speech’ Hypocrisy of Right-Wing Media. The New York Times. 14 août 2017.

Précédent

Se rappeler du 75e anniversaire de l’internement des Japonais·es

Suivant

Domination en crise

  1. Guay Réjean

    Tiens , les enfants du bon vieux marxisme-léninisme-trotskiste se réveillent .
    C’est beau à lire ! Une chance que les départements de sciences humaines
    existent à l’UQAM ou à Concordia sinon , que ferions-nous sans
    ce summum idéologique . Allez, comme vos prédécesseurs des années 60-70 , vous vieillirez … et vous rirez plus tard en relisant votre prose anarchiste . Savez-vous que vous n’avez pas inventé le .
    Me semble que vous devriez relire certains classiques de la science politique . Vos sont tellement éclatés qu’une chatte n’y retrouverait pas
    ses petits . Vous devez avoir le tourni à force d’inventer ou surtout d’emprunter des vocables d’outre-frontières ? Mais votre réplique me laisse croire que comme tout bon doctrinaire , vous détestez les opinions contraires aux vôtres . À quand le retour à la connexion avec l’ensemble des citoyens ? De cette façon , vos écrits pourraient être lus par plus de gens autres que vos abonnés idéologiques .
    par plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :