Là où le présent rencontre le passé - ISSN 2562-7716

Étiquette : États-Unis

Comment réparer un système brisé? Aperçu de la réforme migratoire aux États-Unis

Par Catherine Vézina, professeure-chercheuse au département d’histoire du Centro Centro de Investigación y Docencia Económicas à México, DF

Version PDF

Le système migratoire américain semble brisé. Les réformes apportées dans les trente dernières années n’ont pas réussi à résoudre la question de l’immigration « illégale » ni à ajuster durablement les critères d’accès à la citoyenneté aux besoins du pays. Au malaise expérimenté par les millions de candidats à l’immigration, coincés dans les arriérés d’un système dépassé, s’ajoute aujourd’hui celui de quelque 10 millions de personnes se trouvant en situation irrégulière aux États-Unis et que Mitt Romney, gouverneur républicain du Massachusetts, invitait à « s’auto-déporter » lors de la campagne présidentielle 2012. L’Amérique d’Obama est secouée par une nouvelle génération d’immigrants, amenée clandestinement au pays par leurs parents pendant leur enfance, et qui réclament aujourd’hui qu’on leur permette l’accès au rêve américain. Ces dreamers[1] obligent cette année les représentants et les sénateurs américains à aller au bout d’une réflexion importante sur l’immigration aux États-Unis.

Changement de paradigme en matière d’immigration mexicaine

Les changements que laisse présager cette réforme sont significatifs sur plusieurs plans. Significatifs, parce qu’ils modifieront la dynamique électorale de la prochaine décennie et parce qu’ils permettront à des millions de personnes de s’extirper de la précarité associée à leur statut. Ils confirmeraient également l’abandon d’un paradigme en matière d’immigration qui a condamné le migrant mexicain à la précarité.

De curiosité à légende d’un peuple

Par Paul Ohl, écrivain et auteur d’une biographie sur Louis Cyr[1]

VERSION PDF
Reproduction d'un portrait de Louis Cyr (Fonds Armour Landry).

Reproduction d’un portrait de Louis Cyr (Fonds Armour Landry).

Un boulevard, des rues, des parcs, une école, un centre sportif, des commerces, un palais de justice portent son nom. À Montréal, à Napierville, à Joliette, à Saint-Jean-de-Matha. Deux statues se dressent à sa mémoire. La première, monumentale, dans l’ouest de la métropole, angle Saint-Jacques et De Courcelle. L’autre, à peine plus petite, au centre de Saint-Jean-de-Matha, en face de l’église. Il naquit quelque temps avant le Pacte confédératif de 1867 et mourut l’année de la tragédie du Titanic. Fils du terroir, illettré, exilé dans l’enfer des usines de textile de la Nouvelle-Angleterre, humilié par la réputation de « porteurs d’eau » faite aux Canadiens français de l’époque, cet être hors du commun s’illustra à un point tel qu’il en vint à personnifier la force ultime, toutes époques confondues. Il s’appelait Louis Cyr et on le considère aujourd’hui comme l’homme le plus fort de tous les temps.

Entretien exclusif d’André Poulin avec Mark Rudd, figure emblématique du mouvement étudiant américain dans les années 1960

André Poulin, Université de Sherbrooke

Version PDF

Mark Rudd s’est retrouvé, en 1968, à l’avant-scène du mouvement étudiant aux États-Unis. Il fut avec Bernadette Dohrn l’une des figures emblématiques de ce mouvement. En 1969, comme plusieurs jeunes, il rêvait de révolution. Cette année-là, il participa à la fondation des Weathermen et des Weather Underground. Par ses actions, il fut contraint de vivre en clandestinité pour échapper à son arrestation. Sorti de clandestinité à la fin de l’année 1977, il refusa longtemps de parler de son passé. La mobilisation contre la guerre en Irak l’a fait sortir de son mutisme. En 2009, il publie son autobiographie, Underground My Life with The SDS and the Weathermen, et depuis, il parcourt les campus universitaires pour partager son expérience avec les étudiants.

Intéressé par le conflit étudiant québécois, il a accepté de répondre aux questions d’André Poulin, historien à l’Université de Sherbrooke. L’entretien a été réalisé le 23 mai 2012.

Page 3 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :