L’enseignement de l’histoire est un sujet qui soulève les passions. Le Québec traverse actuellement une « crise » de l’enseignement de l’histoire déclenchée par la réforme des programmes amorcée au cours des dernières années. Très souvent, les débats soulevés par cette question concernent la transmission du récit historique national. Le ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport mène actuellement une consultation qui vise à poser les fondements d’un renouvellement du programme d’histoire.

Si la question de la diffusion et de la transmission de l’histoire est au cœur des préoccupation d’HistoireEngagée, il nous apparait cependant que les débats actuels peuvent être réducteurs et laisser dans l’ombre des enjeux importants. Notre numéro thématique sur l’enseignement de l’histoire vise justement à élargir les bases de la discussion. Dans le premier texte du numéro, Marie-Hélène Brunet discute de la place de l’histoire des femmes dans le programme d’histoire du Québec au deuxième cycle du secondaire.

Une histoire sans les femmes est une histoire désengagée, par Marie-Hélène Brunet

Notre numéro demeure ouvert et il est toujours temps de proposer de nouveaux textes. Nous encourageons d’ailleurs les personnes et organismes qui soumettront des mémoires au ministère de l’Éducation des Loisirs et du Sport à diffuser ceux-ci dans notre section L’actualité en débat afin de rendre la consultation plus transparente.

Marie-Hélène Brunet et Alexandre Lanoix, responsables du numéro thématique